Acupuncture, hypnose, sophrologie ou méditation sont proposées dans certains services mais les pionniers qui ont introduit ces «autres médecines» à l’hôpital restent isolés.

Lire l’article