Le yoga, la méditation et le tai-chi peuvent « inverser » la réaction moléculaire qui provoque le stress et la dépression.

Se relaxer, d’accord, se réparer, c’est encore mieux. Une étude scientifique entend démontrer que les disciplines comme le yoga, la méditation ou le taï-chi peuvent inverser les effets néfastes du stress et de la dépression sur notre ADN.

Lire l’article