Bonjour et bienvenue sur ce site dédié à la méditation « sous toutes ses formes »

En effet, et c’est ce qui fait notre particularité, nous avons choisi de nous consacrer à la méditation en organisant notre activité à travers deux pôles à nos yeux complémentaires :

– Un pôle méditation de pleine conscience, conçu de manière laïque.

– Un pôle méditation structuré à partir d’une approche spirituelle.

1/ Le pôle pleine conscience.

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

Selon son concepteur américain, la pleine conscience consiste à porter délibérément son attention, dans l’instant présent, sans jugement, aux choses telles qu’elles sont. De nombreuses études scientifiques démontrent chaque jour un peu plus tous les effets positifs de la pleine conscience dans notre vie quotidienne.

Elle nous permet d’atteindre le calme mental grâce à la pratique de nombreux exercices basés notamment sur le souffle, l’instant présent, ainsi que sur une meilleure compréhension du stress et des méthodes de gestion de nos pensées et émotions.

Elle ne nécessite aucune « posture » particulière et elle est accessible à tous et à toutes, sauf dépression grave ou schizophrénie, où elle est alors déconseillée.

Qu’est-ce que la méditation de pleine conscience ?

La MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) ou « Réduction du stress basée sur la pleine conscience » est le nom donné par Jon Kabat-Zinn au programme qu’il développe à la clinique de réduction du stress du centre hospitalier du Massachusetts. Il a basé la MBSR sur des pratiques de méditation connue sous le nom de Mindfulness, Pleine Conscience […] Il s’agit d’une qualité humaine fondamentale, une claire conscience de tous les instants, neutre, que l’on cultive en prêtant une attention particulière à l’instant présent, et ce de manière aussi peu réactive, aussi peu discriminante et aussi sincère que possible. Si la pleine conscience est une qualité innée de l’esprit, elle doit être affûtée et se cultive intentionnellement par les pratiques de méditation. Les participants sont invités à apprendre comment s’établir en soi- même, dans ses propres ressources internes, en contact avec sa capacité naturelle à tendre vers une meilleure santé, libre de toute anxiété, l’esprit paisible. Autant d’aptitudes que personne ne peut développer à leur place. Ce séminaire comportera des méditations guidées, des moments d’échanges et des temps d’enseignement.
Pour en savoir plus : Site de l’Association pour le développement de la Mindfulness



2/ Le pôle spirituel.

La méditation avant d’être pratiquée au cœur même de nos villes dans les hôpitaux, les écoles, les entreprises, les prisons… était pratiquée dans des monastères. Pour la plupart de nos contemporains, d’ailleurs, dès que l’on parle de la méditation, cela évoque l’Asie et le bouddhisme. Bien peu savent que la méditation était aussi pratiquée dans les autres traditions spirituelles et notamment dans le christianisme.

Dans les déserts d’Égypte et de Syrie, à partir du quatrième siècle, des ermites inventent une forme de prière courte et répétée, favorisant l’union à Dieu, prenant à la lettre la recommandation de saint Paul : « Priez sans cesse » (1 Th 5, 17).

Des techniques liées au souffle, des spéculations sur la lumière vont s’y ajouter jusqu’à culminer, au mont Athos, entre le dixième et le quatorzième siècle, en une forme remarquable de vie mystique, dont le nom grec : hésychia signifie repos, quiétude, paix.

C’est à la recherche de cette paix intérieure, que nous nous consacrons au cours de nos rencontres.

Tous les chrétiens sont appelés à cette démarche, comme le soulignait notamment Grégoire Palamas. (1296-1359) S’adressant à l’un de ses amis, il lui disait que tout chrétien devait simplement toujours s’efforcer de prier, et prier continuellement, comme l’apôtre Paul nous y invite tous : « Priez sans cesse ».
De même, Grégoire de Nazianze enseigne à tous les chrétiens qu’il nous faut, dans la prière, nous souvenir du nom de Dieu plus souvent que nous prenons notre respiration.

Vous le voyez, notre site, notre activité a pour objectif de redonner à la méditation toutes son histoire en tenant compte des besoins, des aspirations spécifiques de chacun.

Un point commun parmi d’autres dans les deux pôles : Ne pas subir sa vie, mais la vivre pleinement.

C’est pourquoi notre centre s’appelle « Talitha Koum », ce qui signifie en araméen « Eveille-toi, lève-toi ».

Une belle manière de concevoir la vie !

Nous vous souhaitons donc une bonne visite de notre site, demeurant à votre disposition pour toutes vos questions.

Contact